Un WOB c’est quoi ?

Difficile de comprendre le flot de nouveaux mots customisés pour parler coiffure ! Aujourd’hui je vais vous décoder le wob ou plus simplement le carré flou. Mais pas n’importe lequel ! Celui de Sienna Miller épinglé dans les looks de stars par l’Oréal Professionnel.

Christine Margossian

En 1974 avec Mia Farrow et 1989 avec Isabella Rossellini, il était déjà tendance. Aujourd’hui, en 2015, c’est sur les têtes de Kristen Stewart, Sienna Miller qu’il donne le ton. Il ? Ce fameux wob qui n’est autre qu’un carré dégradé, à peine effilé sur les pointes et légèrement plongeant. La longueur de base est la nuque. L’aspect général de cette coiffure est plus volumineuse sur les côtés que sur les racines, d’ailleurs archi plates ! Pour continuer sur le coiffage, on le porte avec une raie de côté pour créer un style asymétrique accentué par le mouvement du petit côté de la raie que l’on coince derrière l’oreille. Grâce à la technique du contouring color ( cf article…) la partie plaquée devant l’oreille peut être colorée d’un demi-ton plus foncée pour donner plus de réalisme à cette asymétrie visuelle. Bien sûr il vous faudra choisir le côté en fonction de votre visage et de vos épis.

Pour le coiffage on texturise avec une mousse gainante mais pas trop, on pré sèche la chevelure avant de la twister par groupe de mèches. Ces dernières sont passées aux plaques lissantes pour imprimer ce twist qui donnera ce fameux effet wavy. Au final je vous conseille de vaporiser de l’eau salée et si vous êtes déjà sous les cocotiers, du spray wet look !

Je vous fais grâce du clin d’œil psycho avec une analyse de « salon de coiffure » : le côté gauche dégagé - côté yang/ masculin - voudrait dire que… et le côté droit - le ying/ féminin -  voudrait que… pour toute consultation de cet ordre rendez-vous au Salon MC Genève !

Autres photos

Créé le Lundi 27 avril 2015