Pratique et tendance l’été : l’effet racines

De plus en plus de stars - et pas que d’ailleurs - même de gens lambda hein - adoptent la tendance effet racines. Ce qui hier était impensable et même une cruelle faute de goût est devenu un IT en matière de coloration. Que doit-on en penser, le meilleur ou le pire ?

Christine Margossian

C’est l’icône Madonna qui la première a lancé le noir coloré en racines sur un centimètre avec le blond clair en opposition. A l’époque la planète mode s’était offusquée que la star se présente au public… sans avoir fait sa couleur ! Les temps changent et aujourd’hui légère ou très prononcée, l’effet racine est en passe de devenir un must have.

D’autre part le nouveau balayage tie & dye qui a remis au goût du jour le style grunge, fait de pointes décolorées au soleil et de racines apparentes ancre ce code de couleurs. Résultat : les femmes semblent moins à cheval sur la perfection de leur teinte et laissent passer plusieurs semaines avant de recouvrir leurs racines. Cela peut justement être très pratique avant un séjour au bord de l’eau puisque l’on sait que d’une façon incontournable nos reflets virent au soleil. Alors autant patienter avec des racines apparentes la fin des vacances.

Pour autant et outre la tendance et le côté pratique, il ne faudrait pas tomber dans l’extrême inverse et le manque de goût cruel. Pour éviter cela une différence de deux tons par rapport aux longueurs suffit pour un dégradé de couleurs… et surtout comprendre que le résultat est étudié !

Autres photos

Créé le Mercredi 05 août 2015